Métiers en région

icon La région Méditerranée

Présentation:

De Nice à Perpignan, de Marseille à Avignon, de Montpellier à Carcassonne, l’activité de GRDF Méditerranée s’étend sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et sur le territoire Languedoc-Roussillon inclus, depuis 2016, dans la région Sud-Ouest.

La spécificité de GRDF Méditerranée tient au climat : PACA et Languedoc-Roussillon sont les régions les plus chaudes de France. Classées en zone H3, les consommateurs y recherchent moins des solutions de chauffage que de climatisation.

Sur le plan industriel, avec 141 000 emplois industriels soit 9 % des emplois salariés régionaux contre 14 % au niveau national, PACA est peu industrialisée. Toutefois, cette région a su résister à la crise. Les destructions d’emploi y ont été moins nombreuses qu’au niveau national. Les industries régionales en croissance avant la crise se sont maintenues : matériels de transport, déchets, chimie, innovations technologiques. L’activité se concentre autour des villes : Marseille, Nice, Toulon, Avignon.

De même pour l’immobilier : la construction de logements, s’est à peu près maintenue.

En Languedoc-Roussillon, l’industrie représente également 9 % de l’emploi. La recherche et développement et l’innovation sont les fers de lance de la croissance régionale. Le médical, les systèmes agro-alimentaires durables, les énergies renouvelables, l’environnement sont des secteurs en plein développement. Perpignan cherche à devenir un territoire à énergie positive et Montpellier avance dans sa réflexion sur une mobilité propre et un meilleur traitement des déchets.

Mais sur ces deux territoires, la population précaire ne cesse d’augmenter.

Sur le plan agricole : arbres fruitiers, vignes, génèrent peu de déchets méthanisables.


Les enjeux

  •     Des consommateurs, favorisés par un climat chaud, qui recherchent moins de solutions de chauffage que de climatisation ;
  •     Une population précaire, en croissance ;
  •     Une industrie tournée vers l’innovation ;
  •     Un secteur immobilier à peu près stable ;
  •     Une industrie de tri des déchets peu développée et des déchets peu propices à la méthanisation ;
  •     Une agriculture peu pourvoyeuse de déchets méthanisables mais des stations d’épuration importantes ;
  •     Des villes tournées vers le développement durable et en recherche de solutions de mobilité nouvelles.

Nos engagements


En matière de relations clients

Fort de ce constat, GRDF en Méditerranée, joue la carte de l’innovation.

Première des 8 régions de GRDF en matière d’innovation, Méditerranée est la première à avoir créé un FabLab. Depuis la fin de l’année 2015, Méditerranée ouvre ses portes aux innovateurs externes, recherche des start-up et les encourage à développer des programmes sur la maîtrise de l’énergie.
En matière de développement

GRDF, en Méditerranée, joue la proximité :

    Via les réseaux sociaux pour le Marché Grand Public avec l’animation de ses "amis" de la page Facebook "Art de vivre en Méditerranée" et un blog sur les cheminées et poêles au gaz naturel ;
    Et via Twitter avec des salariés de plus en plus nombreux à réagir (Méditerranée est sortie 1ère du challenge retweet lors de la Quinzaine du Gaz) ;
    Via la création de partenariats et la présentation d’offres diversifiées grâce à une segmentation précise du Marché d’Affaires (éco-conseil, éco-mobilité, éco-aménagement…) et via l’organisation de nombreuses manifestations réunissant les acteurs de l’énergie et les prescripteurs, ainsi qu'une présence commerciale massive ;
    Des équipes territoriales au plus proche des acteurs politiques : une visite de chaque commune ayant le gaz au moins une fois par an, l‘anticipation des métropoles à venir, le portage des offres biométhane et GNV et une politique RSE pour répondre aux préoccupations des populations précaires ;
    Une politique volontariste sur le biométhane et le GNV.

En  matière  industrielle

Pour faire baisser le nombre des dommages à ouvrages, et aidés par les équipes territoriales, la direction réseaux cherche à mobiliser les élus.


Les chiffres clés

    1 106 669 clients bas de portefeuille ;
    9 381 clients haut de portefeuille ;
    681 communes desservies ;
    19 850 km de réseau ;
    21,6 TWh de gaz acheminé ;
    1 134 salariés.