Patrimoine (Conception et Cartographie) : Grandes évolutions du métier 2019-2023

Image

Activités principales

Les métiers du patrimoine recouvrent la maîtrise d’ouvrage du métier réseaux, la conception des ouvrages, la maîtrise des impacts financiers dans les décisions d’investissement, et la gestion de la qualité des bases de données patrimoniales (incluant la cartographie du réseau).

Chiffres clés 2018

294 salariés en cartographie

28,7 % de femmes

41,6 ans âge moyen

Impacts métiers

Un métier qui doit se positionner en accompagnement des territoires, et se professionnaliser pour répondre aux exigences des collectivités.

 

Digital et valorisation des données : à moyen terme, le cartographe utilisera des technologies émergentes (ortho-photoplan, LIDAR) et sera spécialiste des représentations spatiales, pour répondre aux attentes des collectivités en matière de données géopositionnées. Une montée en puissance des compétences en géomatique et en topographie est à prévoir. Les acteurs des mises à jour patrimoniales devront savoir répondre aux exigences d’enrichissement et de qualification des données, notamment pour l’élaboration des CRAC’s.

 

Prise en compte de l’évolution de la réglementation : fourniture de 3 points géo-localisés au 1er janvier 2019 et engagement volontariste de GRDF du classement en précision A des réseaux existants : induit une amélioration continue de la cartographie.

 

Biométhane : nécessité de compétences spécialisées liées à l’injection de biométhane et à l’accompagnement des territoires dans leur transition énergétique.

Axes de professionnalisation

Cartographie : montée en compétences sur la topographie et le géo-positionnement, et professionnalisation prévue sur les nouvelles technologies au fil de l’eau.

 

Appropriation des textes réglementaires relatifs aux travaux tiers à proximité des ouvrages

Téléchargez la fiche au format PDF