Territoires et Concessions : Grandes évolutions du métier 2019-2023

Image

Missions principales

  • Territoires : renforcer la position de GRDF auprès des autorités concédantes, des collectivités territoriales et de décideurs publics locaux.
  • Concessions : assurer le renouvellement des contrats de concession et apporter une haute expertise dans la rédaction et le suivi des contrats.

Chiffres clés 2018

212 salariés

33 % de femmes

48,5 ans âge moyen

Impacts métiers

Un métier qui doit faire face à un environnement plus complexe et en pleine mutation (transition énergétique, reprise en main du sujet énergie par les territoires, etc.), et à des acteurs plus nombreux et exigeants.

 

Essor des projets GNV et biométhane : suppose un élargissement des domaines de compétences du métier territoires. Cela exige une compréhension fine de l’écosystème, la connaissance d’activités et acteurs multiples et nouveaux : monde agricole, gestionnaires de stations GNV, acteurs des politiques énergétiques, etc. Le métier territoires doit avoir des compétences de généraliste gazier, une vision globale des projets de GRDF, et pouvoir porter des dossiers aux multiples aspects : politiques, techniques, juridiques, environnementaux…

 

Le métier concessions doit faire face à des interlocuteurs de plus en plus spécialisés et exigeants, et mettre en oeuvre une pédagogie renforcée à leurs côtés. Les questionnements sur la concession seront de plus en plus précis et les données fournies devront être explicitées. Outre les compétences de négociation, d’analyse des enjeux et besoins locaux, les acteurs du métier concession devront maîtriser le modèle économique de GRDF pour l’expliquer et le promouvoir.

 

En conséquence, le temps d’occupation des emplois s’allonge, les remplacements nécessitent une forte anticipation. Acquérir les compétences propres à ces domaines est long, et ancrer une relation de confiance avec des interlocuteurs externes, aussi. Des passerelles existent entre les activités territoires et concessions, mais des salariés de l’ingénierie ou du développement peuvent aussi rejoindre ces métiers.

Téléchargez la fiche au format PDF